Questions à Djavad Dadsetan Cinéaste iranien réfugié à Paris par L’Est Républicain

http://www.estrepublicain.fr/fr/france/info/4635980-Questions-a-Djavad-Dadsetan

« Moussavi et Karoubi ne représentent pas une vraie opposition. Ils font partie du système.»

À la lumière des récents événements survenus dans votre pays, pensez-vous qu’un grand soulèvement populaire soit possible et, peut-être, la chute du régime de Téhéran ?

Malheureusement, le régime iranien ne va pas céder le pouvoir si facilement ! Il utilise les arrestations arbitraires, la torture, les enlèvements. Depuis son avènement, il assassine la jeunesse et tous les vrais opposants. Évidemment, l’opposition à ce régime est très forte dans la population, car les gens souffrent, mais les dirigeants sont à la fois très durs et très malins. Ils ont créé plusieurs cercles pour les soutenir. Il y a les milices islamistes, les bassidjis, l’armée, des hommes d’affaires corrompus, des intellectuels vendus (à l’intérieur et à l’extérieur). J’ai beaucoup d’espoir en la jeunesse et dans les femmes iraniennes mais le régime iranien ne pourra tomber que s’il est la cible d’intenses pressions internationales.

C’est-à-dire ?

Il faut geler les avoirs à l’étranger des Mollahs et leurs satellites. Ils sont assis sur une richesse énorme, sur des milliards de dollars amassés grâce au pétrole. Ils ont volé encore bien plus d’argent que Moubarak ! Il faut renforcer la pression, les empêcher de se déplacer, bloquer leurs comptes, eux et leurs complices iranien . Mais, est-ce l’intérêt de l’Occident ? Le régime iranien ne respecte l’opinion ni à l’intérieur ni à l’extérieur. Ils traquent les opposants jusqu’à l’étranger. Il y a déjà eu beaucoup de soulèvements populaires qui n’ont pas abouti, qui ont été étouffés. Souvenez-vous… L’année dernière, déjà, les manifestations ont été réprimées.

Il y a pourtant une opposition qui s’exprime, à l’intérieur même de l’Iran. Les conservateurs, au Parlement, sont allés jusqu’à menacer de pendre Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi… Y a-t-il une alternative possible avec ces deux opposants ?

Moussavi et Karoubi ne représentent pas une vraie opposition. Ils font partie du système. Ils sont liés aux familles dirigeantes. Ils ne risquent pas d’être pendus. En tout cas, cela m’étonnerait pas beaucoup, vous savez, des Mullahs, pour sauver leurs peaux ils sacrifient leurs propres enfants! L’occident a l’air de soutenir Moussavi mais cet homme ne représente que la continuité du régime. Les vrais opposants sont pourchassés et assassinés. Malgré tout, il faut continuer à dénoncer ce régime et ses crimes, sans relâche, chacun à son niveau. Mais, je le répète, je crois qu’il ne tombera pas sans une décision de l’ensemble de la communauté internationale.

Propos recueillis par Ludovic BASSAND

Publié le 17/02/2011

Pin It

Comments are closed.