ART EN EXIL à Nantes

Mardi 9 Décembre à 20h30

Au Cinématographe, 12bis rue des carmélites-  Nantes

CONTRECHAMP présente

PROCÈS(S)

Deux films qui tendent aux réalisateurs le miroir de leur propre activité et questionnent les conditions de sa poursuite.

– PROCÈS, de Moslem Mansouri, fiction documentaire, persan, sous-titré français, 42min, Betacam, Canada, 2002.

Les ouvriers d’une briqueterie d’un petit village situé à 20 kilomètres de Téhéran ont une passion : le cinéma artisanal et populaire. Un des leurs, Ali Matini, romancier prolifique et cinéaste amateur, réalise depuis 10 ans des fictions populaires avec la complicité des villageois. En 1992, le groupe est dénoncé, arrêté et emprisonné. Libéré sous la condition expresse de ne plus réaliser de films, le groupe défie une fois de plus les autorités iraniennes pour que Moslem Mansouri mette en scène leur aventure, permettant le tournage simultané de cette ultime fiction.

– QUELQUES MIETTES POUR LES OISEAUX, de Nassin Amaouche, 28min, 35mm , France, prod. Eris Production/Fondation Evens, 2005.

En Jordanie, le dernier village avant la frontière irakienne, un petit bar, des entraîneuses, des hommes qui vendent des jerrycans de carburant au bord de la route. Lorsque la police arrive, hommes et femmes se dispersent comme une volée d’oiseaux traqués.

Suivi d’une discussion avec Djavad Dadsetan, directeur artistique de l’association « Art en exil », distributeur du film de Moslem Mansouri et fondateur du Festival de Cinéma Iranien en Exil. http://www.artenexil.net

Contrechamp

http://www.lecinematographe.com/cycles_annuels/films_ALTER.htm

Pin It

Comments are closed.